Dans le nouveau modèle il ne reste que le nom et son charme rebelle : la on/off road Moto Morini Scrambler 1200 arrive à l’Eicma de Milan en version MY2018 complètement repensée. A partir du cadre jusqu’au moteur et à l’aspect. Mais la nature de motocyclette invincible et hors des limites classiques est restée intacte. C’est le troisième modèle de la nouvelle gamme 2018, avec la Corsaro ZZ et la nouvelle Milano avec lesquelles elle partage les choix accomplis à l’enseigne du made in Italy : non seulement dans l’assemblage, complètement soigné par les techniciens de Morini à l’usine de Trivolzio (PV), mais aussi dans les matériaux et les composants choisis.

L’histoire de Moto Morini avec les on/off road commence justement au Salon de Milan en 1965 avec la Corsaro Regolarità, une variante tout-terrain de la célèbre 125 qui a su s’imposer dès le début dans les compétitions tout-terrain, nationales et internationales, en remportant des titres importants. Le parcours continue jusqu’aux enduros des années Quatre-vingt où naissent les Kanguro et Camel tandis qu’en 2008 c’est au tour de la Scrambler 1200. Une moto attrayante dans les rues de la ville mais aussi en mesure de se montrer versatile, là où se termine l’asphalte. Un véhicule qui reflétait l’âme de celui qui la choisissait, sans limites, sans règles, mais qui ne nécessitait pas d’un effort excessif de la conduite.

 

LA MORINI REBELLE

C’est le cas aussi de la nouvelle Scrambler 1200. Sans compromis dans l’aspect, inspirée des motos on/off road des années Soixante-dix et caractérisée par un pur style scrambler : une ample utilisation de l’aluminium, selle en une seule pièce, guidon haut et roues à rayons de 17” dotées de pneus Pirelli Scorpion Rally STR (pour la première fois dans cette mesure). En même temps, après avoir analysé dans le détail les choix mis en pratique par le designer Angel Lussiana renvoient à l’esthétique vintage en vogue mais avec des accents modernes qui projettent l’image de la Moto Morini Scrambler 1200 dans le futur : des détails comme la selle qui à l’arrière pointe vers le haut, les joues latérales particulièrement longues ou le tableau de bord digital avec écran de 5”.

 

PARTIE CYCLE SANS LIMITES

Les choix techniques tournent autour du cadre treillis en acier, complètement revu pour cette nouvelle moto. Même la fourche arrière en treillis est nouvelle et contribue à alléger la vision globale de la nouvelle Scrambler 1200. Les composants combinés sont de premier choix : sur l’avant-train, elle adopte une fourche avec pieds taillés dans la masse et réglable en compression, détente et précharge. Les tiges de la fourche sont dotées de revêtement DLC (Diamond like carbon), un traitement à base de carbone qui augmente la fluidité, outre à offrir une couleur noire fascinante. Même le mono-amortisseur arrière réglable (détente, empattement, précharge) est projeté selon les spécifications de Moto Morini. Le système de freinage peut compter à l’avant sur des étriers radiaux monobloc à quatre pistons, double disque flottant de 320 mm et une pompe demi-radiale, le tout signé Brembo ; à l’arrière, un étrier à deux pistons avec disque de 220 mm avec dessin spécifique. Le système de freinage et les pneus sont assistés par l’ABS Bosch 9.1 MP à deux voies, déconnectable moyennant un bouton situé sur le guidon.

 

UNE NOUVELLE CONFIGURATION POUR LE MOTEUR 1200

Le bicylindre en V de 87° de Moto Morini, le Bialbero 1200 CorsaCorta Euro4, a été optimisé pour offrir une conduite tranquille et agréable mais en mesure de fournir jusqu’à 110 CV. La nouvelle unité de commande électronique pour cette configuration inédite vise à fournir une courbe de couple vigoureuse mais équilibrée. La « voix » du moteur s’exprime à travers le nouvel système d’échappement : avant de rejoindre le double embout superposé en aluminium situé sur le côté droit de la Milano, les collecteurs accomplissent quelques évolutions qui vont presque embrasser le moteur. Une solution inspirée par le service One-Off de Moto Morini et qui a créé un exemplaire unique sur base Corsaro ZZ, la Ti22.