Moto Morini déterre les pédales mais avec une nouvelle identité. Pour l’entreprise il s’agit d’un retour et non pas d’un début mais avec une touche de modernité : complètement dissimulés et pour assister le pédalage se trouvent un moteur de 250 W, une batterie à ions de Lithium, le mécanisme pour le freinage à récupération d’énergie et l’unité de commande électronique. Si autrefois la mobilité urbaine était réservée aux cyclomoteurs, maintenant c’est au tour des vélos à pédalage assisté, en mesure de nous faire parcourir beaucoup de kilomètres avec moins de fatigue et une vitesse majeure.

LES PREMIERS VÉLOS MOTO MORINI, CORSARINA ET SBARAZZINA
Dans les années Soixante-dix, la mobilité en Italie était dominée par l’automobile. C’était néanmoins le moment de redécouvrir le vélo non pas comme un moyen de transport de la vie quotidienne mais comme un instrument pour les loisirs, pour se déplacer avec insouciance. Dans ces années-là, Moto Morini commença à « griffer » la Corsarina et la Sbarazzina, deux vélos alternatifs aux cyclomoteurs et aux petites motos desquels ils prirent le nom bien que décliné au féminin. La Corsarino et la Sbarazzino étaient en effet deux motos au sommet des ventes Morini, la Corsarino était très appréciée par les plus jeunes et par ceux qui rêvaient de motos sportives tandis que la Sbarazzino était plus maniable et confortable.

LE MOTEUR QUI EST LÀ MAIS QUI NE SE VOIT PAS

Ainsi, aujourd’hui Moto Morini revient dans le monde des deux roues à pédales mais en intégrant la poussée d’un moteur électrique. Le premier modèle de cette nouvelle gamme de vélos à pédalage assisté est le Limited E-Bike, un vélo pour l’espace urbain mais à l’âme sportive, caractérisé par la qualité artisanale de nos motos assemblées à la main. Seulement 30 exemplaires et un prix concurrentiel pour saluer le retour de l’entreprise dans ce secteur lequel, au cours de ces dernières années, vit un moment particulièrement positif. Dans le respect du made in Italy qui représente l’une des valeurs principales de Moto Morini, on a choisi Milano Bike comme partenaire pour la conception et l’assemblage.

Le pédalage assisté est là mais ne se voit pas. Le cadre en aluminium avec finition brillante ne laisse entrevoir aucun détail de la technologie complètement dissimulée dans le moyeu de la roue arrière : à première vue, il semble ainsi un vélo « normal » qui intègre toutefois la meilleure technologie actuellement disponible. A partir du moteur Zehus all-in-one de 250 W qui consent une vitesse maximale de 25 km/h (limite prévue par la réglementation). Il est alimenté par une batterie aux ions de Lithium de 160 wh qui se recharge à travers le mouvement des pédales et grâce au freinage à récupération d’énergie. L’unité de commande électronique est par contre commandée par une application dédiée et gratuite, disponible pour les dispositifs Android et iOs. Le poids contenu de seulement 13,5 kg – le même de celui d’un vélo normal – permet de se déplacer avec le pédalage assisté ou avec seulement la force des jambes, sans le fardeau de déplacer un poids excessif.

ESSENTIEL ET FONCTIONNEL
Le design de ce premier modèle en édition limitée – déjà en vente au prix de lancement de 2.050 euros, aussi bien online qu’à travers le réseau Moto Morini – est essentiel et fonctionnel. Cadre en aluminium 6061 avec finition brillante, fourche en acier fixe, roues en aluminium de 26”, freins V – brake, un guidon touring confortable et sur la selle est brodé le fameux logo de l’Aigle.

LE SITE DÉDIÉ, DANS L’ATTENTE DE TOUTE LA GAMME
A travers le site dédié ebike.motomorini.eu vous pourrez découvrir et acheter le cyclomoteur des temps modernes réinterprété par Moto Morini. Lorsque les 30 exemplaires de l’édition limitée seront terminées, vous devrez attendre toute la gamme de vélos à pédalage assisté qui sera dévoilée le mois de novembre durant la prochaine édition de Eicma à Milan.