En janvier 1937, le Secrétaire d’Etat pour les Corporations autorisait la « Ditta Morini Alfonso con sede in Bologna »  à commencer l’activité de construction de motocyclettes et fourgons 3 roues. Et ce fût ainsi que Alfonso Morini (né en 1898) fonda son entreprise : c’était un bon mécanicien mais aussi un pilote rapide, en 1927 il avait déjà remporté sur le circuit de Monza six records mondiaux en selle à une moto projetée par lui même. Depuis cet exploit du 1937, 80 ans se sont écoulés qui ont fait de Moto Morini l’une des entreprises de motocycles italiennes les plus anciennes encore en activité.

UNE LONGUE HISTOIRE
Depuis la première T125, jusqu’à la 175 Settebello Aste Corte avec laquelle Giacomo Agostini courut sa première compétition, puis les Sbarazzino 100 et la Corsaro 125, pour arriver aux mythiques Morini des années Soixante-dix, comme la 3 ½ poussée par un splendide bicylindre projeté par Franco Lambertini, le « papa » aussi de l’actuelle Bialbero 1200 Corsacorta qui anime la gamme actuelle. L’histoire de Moto Morini est constituée de modèles de succès et de victoires sportives et maintenant cet héritage permet à l’entreprise – née à Bologne mais déplacée à Trivolzio en province de Pavie depuis 2014 – d’offrir une gamme ample et versatile, produite avec des modalités artisanales mais des critères industriels. Des motocyclettes dont la fiabilité est bien connue des « morinistes », due à la redondance des contrôles de qualité sur tous les composants et à l’assemblage complètement fait à la main par nos techniciens, quelques uns jeunes et experts, d’autres des employés historiques de l’entreprise.

CORSARO80, L’ÉDITION LIMITÉE
La relance de la marque Moto Morini – qui est désormais pratiquement terminée – a été longue et difficile mai aujourd’hui elle montre les premiers résultats concrets, comme le premier modèle complètement renouvelé: la Corsaro 1200 ZZ présentée à Eicma 2016. Sur cette base, au Motor Bike Expo de Vérone (du 20 au 22 janvier) débute une édition limitée, la Corsaro80, qui fête cet anniversaire important. Une moto fascinante et exclusive, créée avec des matériaux précieux tel que l’aluminium battu à la main pour le réservoir au carbone avec lequel ont été créées les superstructures, les jantes, le guidon, les leviers du frein et de l’embrayage. Un modèle qui sera fabriqué en seulement 8 exemplaires, un pour chaque décennie de longévité de la marque Moto Morini. Ils seront tous identifiés à travers un numéro progressif de 1 à 8 et, sur demande, par le nom du propriétaire. La Corsaro80 a été créée par le service One-Off de Moto Morini, un département qui réalise des exemplaires uniques sur demande et selon les spécifications des clients, des motos custom nées à l’usine et respectueuses de la réglementation : en effet, dès lors que les modifications choisies dépassent les limites imposées par l’homologation du véhicule, on procède à une extension du document d’homologation pour pouvoir circuler sans la crainte de sanctions ou d’autres risques.

CORSARO 1200ZZ, LA MOTO DE LA RELANCE
Sous ce nouvel habit dessiné pour la Corsaro80 – plus léger, artisanal et précieux – il y a la Corsaro 1200 ZZ avec toutes les qualités que le monde des passionnés découvrira sur route au printemps prochain. Un moteur puissant et robuste, une partie cycle encore plus précise et le juste équipement électronique pour s’amuser en selle sans que ce soit la moto à conduire mais qu’elle laisse plutôt ce plaisir au pilote qui la chevauche. Une moto à 99% italienne grâce aux composants qu’elle monte et assemblée à la main à l’usine Moto Morini. Prête à courir vers les 80 prochaines années de vie de la Marque.